Aller au contenu

Ubuntu 10.10 : Maverick Meerkat évalué et revu

    1652316482

    Introduction

    Dans une tempête parfaite de timing et de marketing, Ubuntu 10.10 (Maverick Meerkat) est sorti le 10/10/10 à 10:10:10 GMT. 101010 est, soit dit en passant, binaire pour 42. Et bien sûr, 42 est la réponse au sens de la vie, selon le méga-superordinateur du roman de science-fiction classique de Douglas Adam, Le Guide du voyageur galactique. Coïncidence astucieuse mise à part, nous doutons quelque peu que la distribution Linux de Canonical (distribution) apportera satisfaction à notre existence mondaine – surtout pas celle publiée en octobre.

    Nous attendons toujours avec impatience les versions d’avril d’Ubuntu. Au cours des dernières années, nous avons vu une excellente version .04 après l’autre. Ubuntu 8.04 LTS (Hardy Heron) était l’une des distributions Linux les plus simples à lancer, et en tant que LTS, elle a été prise en charge pendant trois ans (elle l’est toujours). Avec Hardy, Canonical a construit une excellente base pour sa nouvelle distribution Linux conviviale. En avril 2009, Ubuntu 9.04 (Jaunty Jackalope) a fait irruption sur la scène avec une sensation générale de vivacité et des temps de démarrage sans précédent. En avril dernier, Canonical a lancé le LTS actuel, Ubuntu 10.04 LTS (Lucid Lynx). Cette version a été un grand succès. C’est solide comme le roc, et le thème totalement remanié est toujours à une ligue de toute autre distribution Linux.

    Alors que les versions d’avril ont été impressionnantes et stables, les versions d’octobre ont généralement été gâchées par divers problèmes qui tuent l’expérience : applications par défaut trop à la pointe de la technologie, composants insuffisamment testés, incompatibilités matérielles et tout simplement bogue. Ubuntu 8.10 (Intrepid Ibex) a subi des déchirures graphiques avec des pilotes graphiques propriétaires installés, ainsi que des problèmes de son paralysants. Ubuntu 9.10 (Karmic Koala) était peut-être la pire version d’Ubuntu de tous les temps. Karmic ne fonctionnait pas correctement sur la plupart de nos systèmes de test en raison de plantages fatals. Et il a fallu près d’un mois juste pour que les choses soient suffisamment stables pour être testées. La version 9.10 a également introduit plusieurs remplacements controversés pour les applications par défaut qui ont polarisé la communauté.

    Ubuntu 10.10 devait initialement utiliser GNOME 3, avec la nouvelle interface de bureau GNOME Shell. Cependant, la version initiale de GNOME 3 a été repoussée de six mois et, récemment, Canonical a annoncé qu’il renoncerait complètement à GNOME Shell au profit d’une version de bureau de Unity (la nouvelle interface pour Ubuntu Netbook Edition). Avec un si gros changement sur la table pour le moment, Canonical a peut-être reçu une opportunité inattendue d’affiner l’expérience introduite dans la version 10.04 LTS. Nous avons eu une semaine pour juger Ubuntu 10.10 et nous avons rendu un verdict. Est-ce encore une autre version ratée d’octobre, ou Canonical a-t-il pris la photo et l’a-t-il joué de manière plus conservatrice cette fois-ci? Continuez à lire pour le savoir !

    0 0 votes
    Rating post
    S’abonner
    Notification pour
    guest
    0 comments
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires
    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
    ()
    x