Aller au contenu

Trois SSD basés sur PCI Express : quand le SATA 6 Gb/s est trop lent

    1652316422

    Stockage alimenté par PCI Express par Fusion-io, LSI, OCZ

    Les fournisseurs de SSD sont tous en train de passer de vitesses d’interface de 3 Gb/s à 6 Gb/s, ce qui double effectivement la vitesse d’interface disponible sur les disques SSD. Mais si vous pensez qu’atteindre 500 Mo/s est rapide, vous devriez y repenser. Le stockage basé sur Flash peut être conçu pour déplacer les données beaucoup plus rapidement que cela une fois qu’il n’est plus limité par Serial ATA. Aujourd’hui, nous comparons les dernières offres de Fusion-io, LSI et OCZ pour déterminer qui fabrique le disque SSD le plus rapide disponible aujourd’hui. Pour cela, il faut dire adieu au SATA et bonjour au PCI Express !

    L’idée derrière les quatre produits que nous comparons dans cet article est simple : leurs créateurs veulent maximiser le débit, les performances d’E/S, ou les deux. Le coût finit par être secondaire dans cette entreprise. Fusion-io, LSI Corporation et OCZ Technology partagent tous une opinion commune sur l’interface Serial ATA. Surtout, c’est insuffisant pour un vrai produit performant, car la bande passante est limitée à moins de 600 Mo/s sur SATA 6Gb/s. Par conséquent, tous les produits de ce tour d’horizon sont centrés sur PCI Express, qui relie directement le stockage flash à l’interface système disponible la plus rapide. Cela dit, cela ne signifie pas que SATA ne peut pas du tout être utilisé. En fait, LSI et OCZ utilisent SATA pour connecter la mémoire flash à leurs solutions en interne.

    Les approches individuelles sur la façon d’obtenir des performances maximales diffèrent beaucoup. Alors que LSI et OCZ créent des cartes qui utilisent des configurations basées sur RAID en utilisant plusieurs contrôleurs connectés à un flash NAND dédié, Fusion-io est la première et la seule entreprise à fournir une solution de stockage PCI Express directe qui n’utilise pas d’interface de stockage interne comme SATA. Nous avons donc décidé d’opposer le LSI WarpDrive et l’Ibis d’OCZ au ioDrive et au ioXtreme de Fusion-io.

    Comme toujours, différentes implémentations ont leurs propres avantages et inconvénients. Comme mentionné, LSI et OCZ accèdent aux contrôleurs RAID et de stockage conventionnels pour créer des appareils puissants, tandis que Fusion-io a créé un nouveau silicium pour minimiser le nombre d’interfaces qui doivent être impliquées. Cette dernière semble être la solution la plus élégante. Mais ce n’est toujours pas amorçable. Cela peut ne pas être très important dans les environnements d’entreprise, où une grande capacité et des performances élevées sont utilisées pour accélérer les charges de travail gourmandes en E/S. C’est un problème dans l’espace des passionnés, cependant.

    Quoi qu’il en soit, au final, nous sommes intéressés à comprendre comment chaque produit est conçu et comment il fonctionne. Et ce qui compte le plus, ce sont les résultats de référence, n’est-ce pas ? Regardons l’ioDrive (160 Go) et l’ioXtreme (80 Go) de Fusion-io, la carte accélératrice LSI WarpDrive SLP-300 (300 Go) et l’Ibis d’OCZ. L’Ibis est techniquement très similaire au RevoDrive X2 que Chris a examiné en janvier 2011 (Ed. : Et, en fait, j’ai jeté un coup d’œil à l’Ibis dans HSDL d’OCZ : Un nouveau lien de stockage pour les SSD ultra-rapides, aussi).

    Avant de plonger trop profondément dans cette comparaison, qui peut sembler déséquilibrée à certains lecteurs en fonction du prix de chaque produit, il est important de considérer les marchés adressés par les SSD haut de gamme basés sur PCI Express. Les solutions commercialisées par Fusion-io et LSI s’adressent clairement à un public d’entreprises. Leur conception, leurs composants, leur micrologiciel, leur prise en charge et leurs prix sont totalement différents de l’Ibis d’OCZ et de ses spécifications plus orientées passionnés/postes de travail. Il se trouve que l’Ibis s’interface également via PCI Express. Pour faire court, veuillez ne pas prendre cette critique comme une fusillade, mais comme un regard sur différents concepts et options. Nous pensons que la conclusion reflète des considérations uniques pour chaque élément matériel différent.

    0 0 votes
    Rating post
    S’abonner
    Notification pour
    guest
    0 comments
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires
    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
    ()
    x